“Quand on veut bien s’en donner les moyens intellectuels, psychologiques et tout simplement humains, on réalise que l’on a, avec tout patient, d’abord affaire à “son monde intérieur”. D’une manière générale, on peut dire qu’il existe trois mondes : le monde extérieur d’une part, et le monde intérieur qui comporte lui-même le monde imaginaire et le monde symbolique. Le praticien en aromathérapie quantique doit prendre en considération, d’abord et avant tout, ce monde de l’imaginaire et ce monde symbolique qui sont la “véritable réalité” de sa patiente ou de son patient.

Si, vis-à-vis d’une situation d’ordre infectieux, la patiente vit dans une peur extrême et si elle exprime un besoin absolu de sa prescription antibiotique, il serait “inconsidéré” de lui refuser cette ordonnance déjà salvatrice sur le plan psychique. Si, en revanche, une autre patiente présente la même condition, mais qu’elle évolue dans une mouvance bio et naturelle et vit dans une opposition farouche aux traitements antibiotiques, lui imposer ce traitement serait, pareillement, une totale “inconsidération” de son état d’esprit, de son imaginaire, de sa symbolique… En allemand, cela s’exprime par le terme Weltanschauung, vision sur le monde qui englobe aussi celui qui voit.”

 

l’Aromathérapie Quantique, du Dr Daniel Penoel

Ne partez pas, restons en contact !

Abonnez-vous pour recevoir le programme mensuel des ateliers !

Merci pour votre inscription !

Share This

Share this post with your friends!